Boîte d’accord sur ICOM IC-746

Boîte d'accord automatique IC-746
Boîte d’accord automatique IC-746

Un ami m’a confié son IC-746 dont la fonction d’accord automatique est tombée en panne. L’IC-746 est un émetteur-récepteur décamétrique, 50MHz et 144MHz avec une puissance d’émission de 100W.  Il est équipé d’un DSP et d’une boîte d’accord automatique.

Analyse des symptômes

Ayant eu connaissance du symptôme avant de voir l’appareil, j’ai tout d’abord cherché les pannes courantes sur internet. J’ai finalement trouvé un excellent article sur le blog de SP3RNZ, très détaillé. Il explique la rupture de liaison mécanique dans les moteurs pas à pas, et comment les réparer. Finalement, beaucoup articles mettent en évidence la même défaillance: le problème semble donc connu et simple à résoudre. Cependant, après avoir ouvert le poste, je me suis rendu compte que la panne était différente.

Coupleurs cassés

Les accouplements élastiques étaient cassés au niveau des vis de serrage des axes. De ce fait, les moteurs n’entraînaient plus les condensateurs variables et au final, la boîte d’accord ne fonctionnait plus.

Pistes de réparation

J’ai passé quelque temps à chercher des accouplements élastiques équivalents, sans succès. Ils font 16mm de long par 15mm de diamètre, avec un axe de 5mm côté moteur et 6mm côté condensateur. Malheureusement, je n’ai trouvé le produit que chez son fabricant, à des prix prohibitifs… Par contre, j’ai trouvé des modèles prévus pour deux axes de 6mm, mais beaucoup trop longs. J’ai donc essayé sans grand espoir de recoller les pièces cassées, mais sans succès: le serrage de la vis entraîne la rupture du collage. Finalement, j’ai commandé les accouplements trop longs, avec l’idée de les raccourcir…

Adaptation mécanique

L’accouplement étant beaucoup trop long, il a fallu le raccourcir en prenant soin de terminer sur un disque afin de permettre un bon collage sur le mandrin restant. J’ai coupé les ailes à l’aide d’un cutter. J’ai ensuite poncé les deux pièces puis je les ai collées avec une colle contact flexible. Pour assurer un bon alignement pendant le collage, l’accouplement était traversé par un tube en laiton de 6mm et fixé sur celui-ci.

J’ai utilisé un bout de ce tube pour réaliser un adaptateur permettant de rattraper le diamètre de l’axe du moteur. J’ai effectué une ouverture pour laisser passer la vis en appui sur le méplat de l’axe.

Remontage des moteurs sur la boîte d’accord

J’ai tout d’abord remonté les accouplements en butée sur les axes des moteurs pour pouvoir vérifier le bon alignement des vis, et j’ai remonté le tout sur les axes des condensateurs. L’alignement de l’ensemble consiste a emmener le moteur pas-à-pas en butée, mettre le condensateur variable à sa valeur maximale puis visser l’accouplement élastique sur l’axe du condensateur.

Alignement

Remontage du poste et essais

Le remontage n’appelle pas de commentaire particulier, il faut juste s’assurer que le nombre de vis nécessaires au remontage corresponde au nombre de vis démontées, et que chaque prise soit à sa place.

Après avoir tout remonté, j’ai effectué un accord d’antenne (TUNER) sur toutes les bandes HF et 50Mhz, avec succès, sur les deux connecteurs d’antennes où j’ai raccordé une charge 50 Ohm, mon domicile n’étant pas encore pourvu d’antennes adaptées.

Conclusion

L’avenir nous dira si cette solution est viable à long terme. Il existe aussi d’autres moyens pour remplacer cette pièce, et tout d’abord en fabriquer une nouvelle, en l’usinant ou en l’imprimant pourquoi pas.

Ce contenu a été publié dans Radioamateur, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Boîte d’accord sur ICOM IC-746

  1. f4cvq dit :

    du travail de pro et un article top. merci beaucoup stephane pour tout ce boulot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.